Vie de l'association

A.G. du Centre d’histoire sociale de la Haute-Loire

 

mercredi 16 janvier 2019

 

Rapport d’activité 2018

 

Comme les années antérieures, le CHS a consacré toute son activité à l’histoire sociale du département : les recherches, la diffusion des acquis de cette recherche par la publication, les conférences…

Il a aussi été bien occupé par la préparation de son projet pour fêter les 10 ans du CHS. Cela a nécessité quelques réunions supplémentaires : 9 au lieu de 7 les autres années.

Les publications :

Histoire Sociale n°9, sorti en mars, compte 6 articles.

Le n°10 est bouclé, va être incessamment envoyé chez l’imprimeur ; il comporte 7 études. Sortie prévue fin mars.

Comme les années précédents, c’est le Comité de lecture qui reçoit les textes et les discute et valide ceux qui seront publiés.

Présentation, promotion et vente de nos publications :

Présentation au public du n° 9 le mercredi 28 mars 2018 à l’amphithéâtre du Centre Universitaire et Pédagogique.

Cette présentation a été un succès, beaucoup de personnes présentes…

 

Participation à des salons du livre :

Livrévasion à Arsac en Velay (7 - 8 avril 2018)

            à Saugues (fête de la Madeleine le 22 juillet)

            à Siaugues-Ste-Marie (12 août)

            à Prades (Le Rocher d’écriture 29 et 30 septembre)

            à Landos Les rencontres autour de la douceur des mots organisé par l’association "Les Amis du Livre"

            au Monastier-sur-Gazeille à la journée des bibliothèques

 

- Constat général sur la vente de nos ouvrages par le CHS :

            - Globalement : stable ; l’effet collection joue et nous permet la vente d’ouvrages parus il y a plusieurs années.

            - dans les salons du livre : les ventes sont très variables : bonnes à Arsac, très décevantes pour les autres salons. Mais ils sont l’occasion de contacts intéressants.

            - les conférences sont l’occasion de vendre nos ouvrages (sur place ou après coup suite à un article dans la presse par ex.)

 

Les conférences :

Le CHS a poursuivi en 2018 son programme de conférences en partenariat avec Réseau CANOPE (ex-CDDP) dans l’amphithéâtre du Centre Universitaire et Pédagogique :

            - le 17 janvier suite à l’A.G. : J.F. Arnould La Libération au Puy

            - le 25 avril : Raymond Vacheron : Mai 68 en Haute-Loire

            - le 17 octobre : Maryse Tort -Regard sur les tourbières et marais de Haute-Loire aux XIXe –XXe s.

            - le 28 novembre : René Dupuy : Activités domestiques et manufactures en Velay-Gévaudan au XVIIIe s.

Un public très fidèle assiste à ces conférences.

Conférences données à l’extérieur du Puy par des membres du Comité de lecture ont été particulièrement nombreuses en 2018.

            - Raymond Vacheron : Les usines-couvents et les femmes au travail à l’UPT d’Yssingeaux ;

            Mai 68 en Haute-Loire à Sainte-Sigolène, Saint-Germain-Laprade, Le Monastier, Vorey, Brioude, Langeac, Saint-Julien-Chapteuil, Le Chambon-sur-Lignon, Monistrol-sur-Loire (à l’UPT)

- Bernard Soulier Les souffleuses de verre de Margeride à l’UPT de Langeac et à l’UPT de Brioude.

            - René Dupuy :

-  au Centre Culturel St-Germain-Laprade : 3000 prisonniers allemands…

- à la demande de Le Puy ville d’art, Les Inventaires de 1906 en Haute-Loire

- à Sauguesà la demande des Ateliers de la Bruyère La crise des cadis en Gévaudan au XVIIIe

- à Brives-Charensac et à Siaugues-Sainte-Marie La vie en Haute-Loire pendant la Grande Guerre

Georges Chanon : Le camp de concentration des réfugiés d’Aurec à Ste-Sigolène

                                  

Ces conférences, outre la vente de nos ouvrages, permettent de faire connaitre le CHS hors du Puy. Elles sont un bon moyen pour toucher un nouveau public

 

Préparation des projets pour marquer la 10e anniversaire du CHS : Ces projets, notamment l’exposition, nous ont beaucoup occupés cette année. Dans son rapport moral, René Dupuy fera le point sur ce projet.

Autres activités :

- Le site internet a été tenu à jour (plus de 30 000consultations sur une année ; 122 800 visiteurs depuis sa création). Il faudrait peut-être le rénover.

 

- Comme chaque année le CHS a participé, avec les éditions du Roure, à la remise des prix de la Résistance aux élèves des collèges et lycées.

Le rapport d’activité a été adopté à l’unanimité.

 

 - Rapport moral

 

Comme chaque année mon rapport moral comporte une partie rétrospective (bilan de l’année écoulée) et une partie prospective (quelles actions pour l’année à venir ?). Cette année, au lieu de faire un bilan de l’année écoulée, je vais profiter de cette 11e AG pour dresser un rapide bilan des 10 années écoulées.

 

1 - Bilan des 10 années écoulées:

 

Quels étaient nos objectifs, en 2008-2009 quand nous avons lancé le CHS ?

 

Avons-nous rempli les missions que nous nous étions données ?

 

A sa création le CHS s’était donné 3 missions :

 

- recueillir la mémoire… les témoignages oraux des anciens, les traces écrites, les images avant qu’ils ne disparaissent.

 

            - construire l’histoire, … de ceux qui n’ont pas d’histoire, ou si peu, rendre visible leur histoire, leur mode vie et de pensée, leurs luttes….

 

            - diffuser la connaissance, la « vulgariser » auprès du public le plus large possible sans la dévoyer.

 

 

 

1.1 – Recueillir la mémoire :

 

Plusieurs témoignages ont été recueillis et publiés dans nos premiers ouvrages, notamment ceux de femmes remarquables, par leur engagement militant (cf Mela Volle par R. Vaggiani) ou leur engagement professionnel (témoignages recueillis par S. Taillard ou R. Prat).

 

Les témoignages sont aussi très présents dans les études portant sur les périodes récentes (ex. les recherches de J.F. Arnould sur les évènements et la vie pendant la 2nde Guerre mondiale ou sur les conflits sociaux de ces 50 dernières années…).

 

Suite à nos études publiées des lecteurs ou lectrices ont souhaité apporter leur témoignage ; certains ont été publiés sur notre site internet (ancienne pensionnaire d’un Bon Pasteur – ancien prisonnier de guerre allemand du camp de Brioude…)

 

Mais le recueil de mémoire nous questionne.

 

Je vois 2 raisons : la peur de la subjectivité propre au témoignage (surtout quand c’est l’auteur lui-même qui témoigne – qu’il le veuille ou non le témoignage personnel est toujours un plaidoyer pro domo, pour soi-même) et d’autre part, le manque de méthodologie.

 

Ceci dit, notre génération - celle qui est né avant 1960 - a connu un monde qui a disparu, que ce soit dans le monde paysan ou le monde ouvrier. N’y a-t-il pas urgence à conserver la mémoire de cette époque révolue et à la transformer en histoire ?

 

 

 

1.2 – Construire l’histoire sociale (une histoire populaire) des gens de notre département

 

Je ne peux pas ici reprendre la totalité des études conduites et publiées, (Histoire Sociale n°10 reprendra le sommaire de tous les fascicules précédents).

 

Sur 11 ouvrages publiés (y compris le n°10 à paraître en mars 2019 et le n° spécial): 34 auteurs ont proposé 80 articles. Merci à eux. Ils ont défriché des parcelles de notre passé et ils l’ont transformé en histoire.

 

60 articles (3 sur 4) ont été proposés par des membres du Comité de lecture - 1 sur 4 (20 études) par des personnes extérieures : c’est un point de faiblesse et de fragilité (l’édifice repose sur un noyau actif mais trop restreint) à toutes les personnes qui souhaitent se lancer dans l’écriture de l’histoire sont les bienvenues… mais le Comité de lecture est assez exigeant…

 

Les principaux thèmes traités :

 

- l’histoire des gens au travail : les travailleuses et travailleurs du cuir, de la dentelle, les papetiers (R. Vacheron), les « hussards noirs » de la République et leur combat pour imposer l’école laïque (R. Dupuy), les nourrices (Annie Gentes et C. Caron), les souffleuses de perles de verre de Langeac (B. Soulier), les ouvriers des usines de faux de Pont-Salomon(J. Gourgaud) ou les rubanières de l’usine Epitalon de Lapte (A. Defour), ou de l’usine-couvent de La Séauve (R.Vacheron), les mineurs du bassin de Sainte-Florine – Brassac (O. Maurel) ou de la vallée de la Gourgueyre près Pinols (B. Soulier) , les enfants à l’usine (R. Dupuy) …

 

- l’histoire de l’impact sur la vie des gens d’évènements comme les deux Guerres mondiales : les internés ou les prisonniers lors des grands conflits (à Aurec (G. Chanon) à Langogne (R. Prat), à Brioude (R. Dupuy), la vie pendant les deux Guerres mondiales vues « à niveau d’homme » : dans le quartier du boulevard Carnot du Puy (JF Arnould), pour faire face à la pénurie alimentaire et en combustible pendant la 1ere guerre (A. Gentes), à l’hôpital Sainte-Marie du Puy (O. Maurel)…

 

- l’histoire des grands mouvements sociaux : Mai 68 et les mouvements dans les années qui ont suivi comme la grande grève du plastique de 1990 (R . Vacheron, Julien Guérin), les Capuchonnés du Puy (G. Chanon)

 

- Les luttes pour le respect de l’environnement : la résistance au projet du barrage de Serre de La Farre (3 articles), les luttes pour défendre les zones humides et marécageuses (M. Tort)

 

- l’histoire de gens du peuple qui ont eu un destin extraordinaire : les Pierre Monatte, Michel Rondet (Raymond Vacheron) Baptiste Marcet (G. Chanon)

 

- l’histoire de groupes sociaux particuliers : les indigents, les prostituées du Puy, (G. Chanon) les mineurs « déviants », les filles du Bon Pasteur du Puy (R. Dupuy), les enfants abandonnés et recueillis par l’hôpital d’Yssingeaux (R. Prat) les francs-maçons (M. Achard)

 

- l’histoire d’institutions comme celle de l’hôpital d’Aiguilhe (Romain Guilloux), ou celles des écoles normales du Puy (R. Dupuy), ou d’organisme à vocation sociale (l’association de réinsertion Le Tremplin, au Puy (O. Maurel)…

 

- Des articles de réflexion : sur l’identité vellave (R. Mansard), sur la langue occitane, sur Simone Weil au Puy (J.M. Guitty)…

Avons-nous labouré tous les grands thèmes de l’histoire sociale ? Non : trop peu sur le monde agricole, sur l’histoire des mentalités, des croyances…

 

1.3 – Diffuser la connaissance :

 

La publication d’un ouvrage tous les ans a été notre préoccupation constante à  (à la même date), en collaboration avec notre éditeur, Le Roure. Nous avons fait tout notre possible pour les faire connaître et en assurer la diffusion. De nombreux lecteurs attendent nos publications et cherchent à avoir la collection complète.

 

Beaucoup des auteurs ont accepté de faire des conférences : au Puy (en partenariat avec le Réseau CANOPE 43 – remerciement à son directeur Frédéric Grudzien) et dans tout le département là où on nous sollicite (notamment dans les UPT).

 

Année après année nous nous sommes fait connaître comme acteur culturel local.

 

 

 

2 - Pour 2019 ? Continuer et marquer le 10e anniversaire du CHS

 

Pour fêter ses dix ans d’existence, le CHS organisera une journée

 

« Histoire des gens d’ici » : samedi 30 mars 2019 au Centre Universitaire et Pédagogique du Puy, en partenariat avec Réseau CANOPE 43.

 

Notre projet comporte plusieurs volets :

 

  • Une journée d’étude sur le thème Hommes et femmes de Haute-Loire au travail, hier, ouverte à tous (invitation sera adressée aux sociétés savantes, aux associations d’historiens de la Haute-Loire.

 

  1. 7ou 8 communications de 20 mn environ + temps de discussion. Présidence assurée par J.F. Brun, historien de l’université de Saint-Etienne.

Les actes du colloque seront édités par le Roure (Histoire sociale n°11 à paraître au printemps 2020)

 

  • Une conférence en direction d’un large public en fin d’après-midi (18h )de l’historien Jean-Marc Moriceau, professeur à l’Université de Caen, spécialiste d’histoire sociale rurale (aussi spécialiste de l’histoire du loup) : Titre : Les Croquants d’hier : des anonymes dans l’histoire (XVe-XVIIIe siècle)

 

  • Une exposition sur le thème Femmes de Haute-Loire au travail du XIXe siècle aux années 1950, à partir d’études du CHS et réalisée par Christine Maurin d’Aigulhe (11 panneaux)

        .  Présentation de Histoire Sociale n°10

Le rapport moral est adopté à l'unanimité

 

 


 

Vie de l'association - photos,  vidéos de nos différentes manifestations

logo400

Vie de l'association 2012

Vie de l'association 2013

Vie de l'association 2014

Vie de l'association 2015

Vie de l'association 2016

Vie de l'associaiton 2017

Vie de l'associaiton 2018

Vie de l'associaiton 2019